On rêve tous d’indépendance financière, de vivre une belle vie. On rêve tous d’avoir le temps de profiter de la vie et des choses qui nous rendent heureux au quotidien.
Avoir les moyens de s’offrir de belles choses, et posséder tous ces objets qui nous font envie, ce que l’on appelle l’indépendance financière.

Mais que faisons-nous à la place ?

Si vous lisez ceci, il y a de fortes chances pour que vous fassiez partie de cette majorité de la population qui travaille dur pendant des années. Dans l’espoir d’en profiter à la fin.

Peut-être même vivez-vous au jour le jour, en attendant impatiemment l’arrivée du vendredi soir dès le lundi matin. Et en redoutant le lendemain, quand le dimanche soir arrive.

Vos week-end ressemblent à une course permanente pour essayer d’en profiter un maximum avant de reprendre le travail le lundi. Et vos vacances à un rêve éphémère, dans lequel vous voudriez rester en permanence, mais qu’il vous faudra quitter 5 ou 10 jours après.

Et pourtant, ça semble tellement facile pour ceux qui ont réussi. Qui ont le temps. Qui semblent tout avoir, sans effort !

Ça semble tellement facile pour eux, que la jalousie vous gagne, et vous commencez à penser que ces gens sont nés comme ça. Qu’ils ont de la chance, et pas vous.

Ce sera toujours ainsi !

Vous commencez alors à sortir des phrases comme : « Ce n’est pas juste, il ne fait rien et il a tout. Alors que moi, je travaille comme un forcené ! »

Ou encore … « Ah mais quel riche celui-là !! Il s’est encore acheté une belle voiture neuve ! Il vend surement de la drogue ! »

Peut-être que ces phrases vous paraissent normale, voire anodines. Mais sachez-le, au quotidien, elles peuvent être dévastatrices.

Pas dévastatrices pour la personne que vous critiquez, car la plupart du temps, cette personne ne vous entendra pas. Mais pour vous-même !
Parce qu’en disant cela, vous êtes en train de vous dire à vous-même : « Il est riche, et je suis pauvre. C’est comme ça et pas autrement. »

Quand vous accusez quelqu’un d’être riche parce qu’il a pu s’offrir quelque chose que vous n’avez pas. Vous condamnez votre cerveau à croire que les choses ne changeront jamais et vous vous interdisez d’atteindre l’indépendance financière.

Vous l’empêchez de chercher des solutions pour changer cette situation.

Et vous l’empêchez donc de trouver comment vous offrir cette belle voiture neuve que vous voulez tant.

En critiquant les autres sur leurs réussites. Vous affirmez à votre inconscient que vous échouez constamment.
Vous vous dites à vous-même, inconsciemment, que vous ne méritez pas de réussir comme eux.

Et pourtant …

La bonne question à se poser

Pourtant, vous travaillez comme un forcené non ? Vous la méritez bien cette belle voiture ? Cette belle piscine ? Ou toutes ces autres choses encore qui vous font envie.

Alors pourquoi vous n’avez pas tout ça ? Combien de temps vous faudra-t-il encore attendre pour les avoir ?
Combien d’heures vous faudra-t-il encore travailler, pour enfin vous offrir un petit plaisir ?

Vous êtes sur la bonne voie. Si vous vous posez toutes ces questions. Ou même certaines d’entre elles, tout n’est pas perdu pour vous.

La question, c’est « Comment ? » !

Plutôt que de vous affirmer que vous êtes pauvres, ou pire, que vous ne méritez pas la réussite, concentrez-vous plutôt sur la question suivante :

« Comment je peux faire pour … ? »

Comment je peux faire pour m’enrichir ?
Ou
Comment je peux faire pour obtenir l’indépendance financière ?

Ces deux questions vous amènent à chercher une réponse. Elle ne vous viendra peut-être pas tout de suite. Mais pendant que vous ferez autre chose, votre cerveau va y penser, et travailler.

Inconsciemment, vous chercherez des réponses. Des solutions au problème que vous vous êtes posé : « Comment je peux faire pour … ? ».
Et souvent, avant même de vous en rendre compte, de nombreuses idées vous viendront à l’esprit.

C’est ce que l’on appelle la puissance de l’inconscient et la loi d’attraction.

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :