Nous l’avons vu dans cet article où nous parlions de ce qui constitue le plus gros investissement pour beaucoup de gens, il existe une différence entre un actif et un passif. Et si vous ne savez pas ce que c’est, vous risquez de rencontrer des difficultés dans vos investissements futurs.

Si vous ne vous souhaitez pas investir un jour, savoir ce qui est un actif et ce qui est un passif ne vous intéresse peut-être pas. Et ce n’est pas grave. Si cela ne vous intéresse pas, vous êtes libre ! Vous pouvez tout à fait revenir à la page des articles et lire quelque chose qui vous intéressera plus.

Mais dans tous les cas, que vous soyez intéressé ou non, je vous conseille quand même de lire ce court article. Car la différence entre un actif et un passif est subtile. Et connaitre cette subtilité peut énormément vous aider dans votre quotidien.

La différence entre un actif et un passif vous paraît compliquée
Actif ou passif – Qu’est-ce que ça veut dire chez vous ?

Qu’est-ce qu’un actif ?

Un actif met de l’argent dans vos poches.

Ce n’est pas plus compliqué que ça. Et je pourrais d’ailleurs m’arrêter là. Parce qu’il n’y a vraiment rien de plus à comprendre. Un actif met de l’argent dans vos poches. C’est tout.

Robert T. Kiyosaki l’explique exactement de cette façon dans son livre Père Riche, Père Pauvre. Et il a raison.

Alors pourquoi est-ce qu’on cherche toujours à compliquer les choses ? Pourquoi faisons-nous des définissions à rallonge et desquelles on ne comprend rien, si c’est si simple ?

Pour être très honnête avec vous, je ne sais pas. Peut-être pour éviter que trop de monde comprenne trop facilement. Et pour garder cette science pour ceux qui la connaissent.

Ou peut-être tout simplement que les personnes qui rédigent ces définitions ne les comprennent pas toutes. Ou encore, ne savent pas les expliquer simplement.

Mais peu importe finalement. Car à partir du moment où on sait qu’un actif met de l’argent dans nos poches, on peut s’en servir et commencer à vraiment mettre de l’argent dans nos poches.

Qu’est-ce qu’un passif ?

Mais si un actif met de l’argent dans nos poches, qu’est-ce qu’un passif alors ?

Vous allez peut-être rire, et vous aurez raison. Les explications données dans cet articles sont si simples que j’en ai presque honte de l’écrire ! Je suis moi-même à deux doigts d’éclater de rire. C’est pour vous dire !

Un passif, en fait, c’est tout simplement l’inverse. C’est l’opposé d’un actif. Un passif sort de l’argent de vos poches. Voilà ! C’est tout. Ce n’est pas plus compliqué que ça.

Un passif sort de l’argent de vos poches. Par conséquent, tout ce qui vous coûte de l’argent est un passif. Une baguette de pain est un passif. Elle vous coûte de l’argent à l’achat, et vous n’aller probablement pas la revendre.

Votre voiture est un passif. Parce qu’elle ne vous rapporte rien – sauf peut-être si vous l’avez louée. Et vous devez payer l’essence, l’assurance, l’entretien et toutes les réparations qu’elle vous demandera au fil du temps.

Comment faire la différence entre un actif et un passif ?

Si vous avez un doute sur la nature de quelque chose que vous voulez acheter, ou que vous avez déjà, vous pouvez très vite déterminer si c’est un actif ou un passif. Et vous n’avez pas besoin de beaucoup de connaissances pour ça.

Actif, passif, que de questions qui vous passent par la tête. Comment les différencier ?
Différencier un actif d’un passif est plus simple qu’il n’y paraît

En fait, c’est même assez simple. Presque aussi ridiculement simple que les définitions d’un actif et d’un passif. Il vous suffit pour ça de dresser un tableau avec 2 colonnes. Prenez 5 minutes, une feuille et un stylo et faites l’exercice avec moi. Je vous montre :

Mettez d’abord en titre l’achat ou l’investissement que vous voulez étudier. Comme par exemple, l’achat d’une boulangerie (voyons grand). Puis séparez votre feuille en deux colonnes.
Dans la première colonne, écrivez en titre Actif. Et dans la deuxième Passif.

Enfin, remplissez votre feuille comme sur cet exemple :

Actif

Inscrivez ici une ligne pour chaque chose qui vous rapporteront de l’argent.

Par exemple : Du pain, des croissants, etc.

Passif

Ici, vous ajouterez une ligne pour chaque chose qui vous coûteront de l’argent.

Ça peut être : Les employés, la farine, le loyer, l’électricité, etc.

Une fois que vous avez fait tout ça, vous faites le bilan de ce que vous coûte la totalité des passifs que vous avez inscrit, et ce que vous rapporte la totalité des actifs. Si le total des actifs est supérieur au total des passifs, alors votre boulangerie est un actif.

Par contre, si au contraire vos passifs sont plus gros que vos actifs, votre boulangerie est un passif. Et une bonne idée pourrait être de trouver une solution pour éviter de perdre de l’argent chaque mois, et commencer à en gagner.

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :